- Sécurité intellectuelle -

Culture & place de la démocratie...

 

 
Pour moi, la culture, ce sont des lumières qui clignotent, des grands concerts,
des manifestations de masse pour que tout le monde pense et voit la même chose !
La culture monobloc, c'est le bon ciment pour construire des murs !

Ne devrait-on pas au contraire privilégier une foule de petits événements, bien mieux gérables en terme de sécurité et surtout, permettant l'expression et la connaissance de choses différentes pour augmenter notre culture ?

 
Balivernes !
La culture doit correspondre au marché.
Les consommateurs ne veulent pas être surpris
mais avoir ce qui les rassure !
Rien de mieux que le cocon pour se sentir bien.

On s'y sent bien, mais c'est du court terme !
Les citoyens doivent "savoir" le plus de choses possible, parce que c'est ainsi que l'on assure le mieux des lendemains sereins !

Et pour les plus paranos, "il vaut mieux connaître correctement son ennemi", donc nous devons tous augmenter nos connaissances, quel que soit le sujet !

Et pour la démocratie ?


 

La démocratie, c'est moi !
Je suis le peuple ! D'ailleurs je dine dans les plus grands restaurants, je me déplace avec chauffeur, c'est bien la preuve que je suis modeste
et que je suis "du peuple", non ?


La démocratie c'est "le forum" or le forum c'est actuellement malheureusement la télé.

La démocratie représentative ne représente plus personne à force d'interdire de débat certains candidats jugés "trop petits" : cela étouffe toute naissance de point de vue nouveau.

La démocratie ne représente plus personne à force d'avoir des "grosses structures" comme LA METROPOLE DE LYON, où le citoyen n'a plus les moyens de s'exprimer au nombre ce dernier est trop important (comment faire une démocratie "locale" avec plus d'1 million d'habitants ?) Seuls ceux qui ont le micro médiatique ont le droit de parole.

1 français sur 2 (et encore, de ceux qui sont inscrits sur les listes électorales) ne vote plus faute d'un intérêt.

Et pour couronner le tout, la ville de Lyon est soumise à la loi PLM qui écrase encore plus la représentativité des différents points de vue (à cause de la "prime majoritaire") !


 
Mais non, vous oubliez les médias sociaux !
ça c'est la liberté d'expression !

La liberté doit avoir un cadre, on doit savoir "qui parle", non pas pour faire une chasse aux sorcières mais pour que les intervenants assument pleinement leurs propos.
Or l'anonymat complet ne sert que les intérêts des fakes news, des "petites phrases", des insultes, des agressions.

Egalement, sur les réseaux sociaux les infos ne sont pas "libres", elles dépendent d'algorithmes obscures (dont la mécanique est secrète pour ne pas que certains la manipule à leur tour), ce qui fait que "seules les infos compatibles avec un système commercial (permettant d'y placer des publicités) sont mises en avant".

Les réseaux sociaux peuvent pourtant être "libres" comme "mastodon"- https://mastodon.social mais ce réseau est bien moins connu que ceux promus par les gros médias commerciaux.

S'il faut protéger des citoyens, ce sont les lanceurs d'alerte qui se retrouvent virés de leur emploi. Or ce n'est toujours pas le cas. Il faut également que ces lanceurs d'alerte soient protégés par la presse au lieu de protéger "le secret des affaires" qui n'est qu'un prétexte pour écraser toute dénonciation de problèmes dans une entreprise.

L'anonymat complet ne sert que les magouilleurs.

Et la question se pose également pour le droit de filmer des exactions "officielles" !
Tout cela mériterait un débat public, un débat politique serein, sur grands médias à heure d'écoute et non tard le soir lorsque tout le monde est allé se coucher !

 


 
Et bien moi, cette forme de démocratie dévoyée, ça m'arrange !
Continuez à Voter Maboul !

Et pour l'éducation ?
La mairie et la métropole ont un certain pouvoir, des moyens à mettre à disposition des citoyens pour les former à la démocratie, les responsabiliser, pour aider à les former en matière de communication non violente,
pour augmenter leurs connaissance en matière de philosophie afin de mieux vivre ensemble,
il existe déjà des "universités du savoir" mais leur budget est ridiculement bas pour que chaque citoyen y ait réellement accès.

C'est en permanence que chacun doit "aller à l'école" pour continuer à apprendre.


 
Vous plaisantez ? Retourner à l'école ? Moi ?
Mais c'est inutile, je sais déjà tout !
D'ailleurs c'est pour ça qu'il faut que vous votiez Maboul !